Classiques, Mes chroniques littéraires

Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll

alice-au-pays-des-merveilles-9782266197465_0

Lewis Carroll

Editions Pocket

On connait tous, j’imagine, l’histoire d’Alice au pays des merveilles, avec ses amis le chapeliers fou, le chat de Cheshire et le fameux lapin blanc avec laquelle Disney nous a bercé. J’ai eu cette subite envie de découvrir et de comprendre les contes de mon enfance dans leur version originale. Ainsi, j’ai débuté par Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll.

Résumé:

Alice s’ennuie auprès de sa sœur qui lit un livre (« sans images, ni dialogues ») tandis qu’elle ne fait rien. « À quoi bon un livre sans images, ni dialogues ? », se demande Alice. Mais voilà qu’un lapin blanc aux yeux roses vêtu d’une redingote avec une montre à gousset à y ranger passe près d’elle en courant. Cela ne l’étonne pas le moins du monde. Pourtant, lorsqu’elle le voit sortir une montre de sa poche et s’écrier : « Je suis en retard ! En retard ! En retard ! », elle se dit que décidément ce lapin a quelque chose de spécial. En entrant derrière lui dans son terrier, elle fait une chute presque interminable qui l’emmène dans un monde aux antipodes du sien. Elle va rencontrer une galerie de personnages retors et se trouver confrontée au paradoxe à l’absurde et au bizarre…

Lewis Carroll a inventé cette histoire alors qu’il faisait une promenade en barque accompagné des trois filles du directeur de l’école dans laquelle il enseignait les mathématiques. Dés les première pages de mon livre j’ai apprécié avoir quelques lignes sur l’auteur afin de le découvrir, moi qui ne savait rien de lui. Ainsi j’ai su faire le lien entre certains passages de son histoire et ce qui semblait être sa personnalité.

Je ne conseil pas cette lecture aux gens qui aiment les choses terre à terre! Alice est une histoire bercée dans l’absurde, j’ai moi-même eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire et à ne pas décrocher car certains dialogues n’avaient aucun sens à mes yeux, ce qui est une chose totalement voulue par l’auteur puisqu’il semble que ce soit l’essence même de l’histoire. Néanmoins, on y trouve beaucoup d’humour. Lewis Carroll n’a pas eu froid aux yeux et n’a pas hésité à tourné pas mal de choses de son époque en dérision, j’ai su déceler beaucoup de messages entre les lignes de ce livre.

Alice est une personnage auquel je ne me suis pas vraiment attachée, trop naïve à mon goût même s’il ne s’agit que d’une petite fille. J’avoue que j’ai eu du mal à terminer ce livre bien qu’il ne soit pas très épais. Pas de coup de cœur pour ce classique non, il faut dire que je n’avais pas spécialement aimé l’adaptation de Disney non plus! J’ai tout de même hâte de lire les autres œuvres originales  de ces contes que tout le monde connaît! Je note ce livre 11/20.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

1 thought on “Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s