Mes chroniques littéraires, Thrillers/Policiers

Chronique: La chambre des morts de Franck Thilliez.

9782266205016

Résumé:

Imaginez…
Vous roulez en pleine nuit avec votre meilleur ami, tous feux éteints.
Devant vous, un champ d’éoliennes désert.
Soudain le choc, d’une violence inouïe. Un corps gît près de votre véhicule. A ses côtés, un sac de sport. Dedans, deux millions d’euros, à portée de la main.
Que feriez-vous ?
Vigo et Sylvain, eux, ont choisi.
L’amitié a parfois le goût du sang : désormais le pire de leur cauchemar a un nom… La Bête.

J’ai décidé de relire les romans de Thilliez centré sur Sharko et Hennebelle, dans l’ordre cette fois-ci. Après le premier tome de la sage sur le commissaire Franck Sharko Train d’enfer pour ange rouge je viens donc de terminer La chambre des morts dans lequel on découvre cette fois le brigadier Lucie Hennebelle. Lucie vient de devenir maman de deux jumelles et reprend son boulot de flic dans lequel elle n’est guère épanouie. Sauf qu’elle va faire face pour la première fois à une enquête comme elle en rêve depuis longtemps: une série d’enlèvements macabres. J’ai beaucoup aimé plonger dans l’univers, une fois de plus bien méconnu de Thilliez qui choisi souvent des sujets tabous, ce qui rajoute une bonne dose de sordide à l’histoire. Lucie n’est pas un personnage « attachant » à proprement parler, disons plutôt qu’elle est mystérieuse. L’auteur laisse planer des interrogations quant au passé de la protagoniste que l’on devine étrange, voire glauque. Beaucoup de cachotteries concernant le personnage principal donc, mais l’auteur nous laisse dans le suspens jusqu’au bout voire plus loin! Eh oui, parce que si vous voulez tout comprendre de l’histoire de Lucie, il vous faudra lire les autres tomes de cette série!

Concernant l’intrigue principale, du glauque comme je l’aime! Même si je lis ce thriller pour la seconde fois, j’ai adoré le redécouvrir et me rafraîchir la mémoire. Je trouve que, comme toujours avec Thilliez, la psychologies des personnages, aussi tortueuse soit-elle est assez bien travaillée, et les nombreuses références au « superstitieux » voire surnaturel, tout en restant toujours dans le réalisme ne peut que troubler le lecteur. Pour vous dire à quel point ce livre est bon, je n’ai pas trouvé de longueurs et je ne me suis pas ennuyée alors que je le lis pour la seconde fois, et que je me souvenais encore pas mal de l’histoire!

La chambre des morts a été adapté en film, je ne l’ai pas encore vu mais ça ne saurait tarder! J’ai hâte de voir comment a été transposé l’univers peu commun de Thilliez sur écran. Même s’il ne s’agit pas de mon roman préféré de cet auteur, il reste très bon. Je note ce livre 14/20.

Publicités

2 thoughts on “Chronique: La chambre des morts de Franck Thilliez.”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s