BD's, Mes chroniques littéraires

The killing joke d’Alan Moore et Brian Bolland

killing-joke

Résumé: 

Le Joker s’est à nouveau échappé de l’asile d’Arkham. Il a cette fois pour objectif de prouver Le Joker s’est à nouveau échappé de l’asile d’Arkham. Il a cette fois pour objectif de prouver la capacité de n’importe quel être humain de sombrer dans la folie après un traumatisme. Pour sa démonstration, il capture le commissaire Gordon et le soumet aux pires tortures que l’on puisse imaginer, à commencer par s’attaquer à sa chère fille, Barbara Gordon.

Depuis quelques temps, je me suis laissée prendre par la passion dévorante des comics, et plus particulièrement par nos héros et anti-héros adorés. Je compte dans mon top 5 le Joker et sa déjanté d’Harley Quinn dont les histoires m’intriguent… Il n’existe pas de série à proprement parler du  Joker, il faut donc piocher dans la série Batman, ce que j’ai fais et j’y ai débusqué mon tout premier trésor en matière de comic’s… Je tiens à préciser que je suis une débutante dans ce milieu vaste et complexe. Je n’ai donc pas le vocabulaire adapté et vais seulement me contenter de vous donner mon avis à ma manière!

The killing joke contient de magnifiques dessins, pleins de détails qui nous poussent à rester quelques minutes par pages afin de saisir toutes les nuances des planches. On y découvre un Joker totalement emporté dans sa folie et son sadisme, sans limites. Ce que j’ai adoré (et c’est ce que j’attendais le plus à vrai dire, ce sont ces « flash-back » tout au long de l’histoire, qui nous éclairent un peu plus sur les débuts du Joker: d’où vient-il, comment en est-il arrivé là, à quoi ressemblait sa vie avant?

The killing Joke contient beaucoup d’humour, mais attention, un humour spécifique qui tendrait plutôt sur l’humour noir et qui est susceptible de ne pas plaire à tous… Pour ma part j’ai adoré, même si je ne sais pas pourquoi, je ne m’attendais pas à des scènes aussi « crues ». Néanmoins c’est une très bonne lecture surtout pour ceux qui s’intéressent au Joker et à son passé. J’ai hâte d’enchaîner les lectures en ce qui concerne ce bon vieux Joker aux multiples facettes… Je le note 17/20!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s