Ecologie

La guerre aux déchets dans ma cuisine.

dsc01622

L’année 2016 a été pour moi une année riche en changements concernant mon mode de vie, et surtout mon mode de consommation. J’ai passé des heures à chercher des renseignements, des astuces, des idées dans le cadre de ma réduction de déchets. Comme je ne suis pas une fille qui fait les choses dans la mesure, je me suis jetée dans la vague du « Zero waste » (traduisez Zéro déchet) sans trop réfléchir au préalable. Je viens aujourd’hui faire le point avec vous sur mon nouveau mode de consommation.

J’avais commencé ma démarche plutôt rapidement comme je l’ai dis plus haut. Sauf qu’à vouloir faire trop rapide je me suis mélangée les pinceaux! J’ai certainement voulu tout modifier en même temps dans mon mode de vie (pauvre chéri qui a été pris dans la face cette tornade de changements) et finalement j’ai été complètement contre-productive. Aujourd’hui, à l’aube de l’année 2017, je peux retenir plusieurs choses:

Grand changement ne rime pas forcément avec « radical » et « immédiat »! En voulant tout acheter en vrac dans une ville où les épiceries sans emballages se développent depuis peu et en m’entêtant à vouloir faire un maximum de choses maison, j’ai fini parfois par le ressentir comme une corvée et donc par laisser tomber et acheter des produits industriels. Donc, en voulant être productive rapidement, j’ai tout simplement ruiné mes chances d’avoir de bons résultats! Réduire ses déchets et avoir un mode de vie plus écologique passe par énormément de choses à changer: comment on se nourri, comment on fait le ménage, comment on prend soin de soi… Hors j’ai compris au cours de 2016 que je ne pouvais pas m’attaquer à tous ces axes en même temps. Je vous conseille donc de vous y prendre « pièce par pièce ». Pourquoi ne pas commencer par la salle de bain par exemple, passer aux placards de la cuisine ensuite et ainsi de suite?

dsc01628

Concernant nos achats de nourriture, nous sommes encore très loin mais alors, looooin de ne produire aucun déchet. Mais nous avons fini par trouver une organisation qui nous convient plutôt bien! Nous nous faisons toujours livrer les courses que l’on ne trouve pas en vrac mais plus avec Auchan. Comme je vous l’avais expliqué dans mon article précédent, la grande enseigne livre ses courses avec des dizaines de sacs plastiques à peine remplis et une tonne de cartons. Nous avons donc opté pour Carrefour (qui en plus offre un choix beaucoup plus large de produits végétariens et végétaliens). Les produits sont livrées dans un unique sac de courses qu’on leur rend à la prochaine livraison, et voilà!

dsc01636

Concernant le riz, les pâtes, lentilles, produits secs en général, je fais mes courses dans le magasin bio près de chez moi qui comporte un rayon vrac. J’ai investi dans des sacs en tissus très pratiques et de jolis bocaux pour transvaser une fois chez moi. Pour les fruits et légumes, j’ai enfin trouvé mon bonheur! Je passe par le site Maréchal fraîcheur qui me permet de commander en ligne et de récupérer ma commande dans un point relais. Sur le site, des produits de saisons, locaux er parfois bio. Je me suis arrangée avec le gérant du point relais où je récupère mes courses pour lui laisser les sacs en papier qu’il remet à l’association. Je transvase seulement mes légumes dans mes sacs en tissu et rentre chez moi sans presque aucun déchet! En revanche, je n’ai toujours pas trouvé de point de composte près de chez moi…

dsc01660

Durant l’année 2016, je suis loin d’avoir atteint mon but du Zéro déchet. En revanche, j’ai compris beaucoup de choses et j’ai progressé! Faire les choses radicalement et trop rapidement ne mène à rien. J’ai donc fais du tri dans toutes les idées que j’avais, pris du recul et réfléchis en prenant en compte notre confort, nos moyens et nos besoins! Internet regorge de petites pépites concernant le Zéro déchet, je pense par exemple à Pinterest ou à certains blogs.

Le gros avantages qui me donne envie de continuer dans ma démarche: Notre cuisine est désencombrée, plus aérée et donc beaucoup plus agréable! Je préfère nettement plus les jolis bocaux en verres qui trônent sur mes étagères aux sachets plastiques Panzani!

dsc01653

 

Et vous, une vie plus simple, ça vous tente? 

Publicités

4 thoughts on “La guerre aux déchets dans ma cuisine.”

    1. Merci, venant d’une passionnée de photo c’est flatteur ! Oui elle est magnifique, j’ai adoré qu’elle s’incruste :p quand elle était bébé elle avait les yeux bleus !

      J'aime

  1. Hello!
    Merci de partager avec nous tes astuces pour réduire ses déchets. J’essaie cette année de m’y atteler même si je suis encore loin du zéro déchet. J’essaie au moins pour les fruits et légumes d’aller au marché avec mon cabas ou petit caddie de mamie ^^. Et je suis passé au savon et shampoing solide pour éviter les contenant en plastique. On y va pas à pas mais c’est déjà pas mal 🙂
    Bisous et bonne soirée
    Mimi

    J'aime

    1. Coucou! Merci pour ton commentaire! Il faut faire les choses à son rythme en effet. Petite question pour le shampoing, tu as les cheveux long? Car j’ai essayé sur les miens qui sont longs, et c’est une cata… J’ai du les relaver deux fois pour enlever l’aspect gras et les résidus. Impossible de le rincer correctement! Je crois que quand on a les cheveux long les shampoings solides c’est pas le top…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s