Jeunesse/Young adult

Everything, everything de Nicola Yoon

18692431

Résumé: 

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

Mon avis:

Ce premier roman de Nicola Yoon écrit du point de vue de Madeline (alias Maddy), fait beaucoup parler de lui depuis sa sortie. J’ai beaucoup aimé ce livre pour son originalité avant tout. Pas forcément dans l’histoire (la maladie de Maddy est très méconnue mais l’ado malade qui tombe amoureuse d’un autre qui ne l’est pas c’est du déjà vu, bien que j’adore ce type de lectures!), mais surtout dans sa construction. Il s’agit d’un récit « vivant » et assez ludique de part toutes ses superbes illustrations, mails, tableaux, etc…

L’écriture de Nicola Yoon est jolie, simple et légère. On sent une bonne dose de poésie mais pas de niaiserie entre Maddy et Olly, et toujours cette pointe d’humour qui à mes yeux est capitale, surtout lorsque l’on traite d’un sujet difficile. L’auteure a, selon moi, plutôt bien retranscrit ce que pourrait ressentir une adolescente de 18 ans atteinte de la maladie de « l’enfant-bulle ». Elle nous pousse à nous interroger sur l’importance du toucher au quotidien, dans notre vie et dans nos relations avec les autres. Par exemple, le fait que Madeline soit incapable de protéger Olly lui est insupportable et provoque chez elle une grande frustration. Ce sont des choses qu’on ne s’imagine pas vraiment, auxquelles on ne pense pas et pourtant, en lisant ce livre vous vous rendrez compte de l’importance du contact dans la vie!

« J’aimerais pouvoir répondre quelque chose […], mais je ne trouve pas. C’est pour ça que les gens se touchent. Parce que, parfois, les mots ne suffisent pas. »

Everything, everything nous fait aussi nous interroger sur la relation mère-fille. Dans son roman, Nicola Yoon insiste beaucoup sur le conflit intérieur de Maddy: son envie irrépressible de liberté confronté à sa « fidélité » envers sa mère, ce qu’elle lui doit après tout les sacrifices que cette dernière a fait pour sa fille. Doit-elle succomber à son plus grand désir? Serait-elle une mauvaise fille si elle le faisait? Doit-elle sacrifier toute sa vie pour remercier sa mère de l’avoir protégée? Autant de question que l’on peut se poser, sous différentes formes bien entendu, quand on est ado.

« Peut-être que grandir c’est décevoir les gens qu’on aime. »

L’histoire entre Olly et Maddy est assez belle. La vie familiale d’Olly est loin d’être rose et j’ai trouvé cela très intéressant. L’auteure traite dans son livres de plusieurs sujets difficiles, que l’on ne retrouve pas forcément dans beaucoup de romans. Cela rend le récit captivant, divertissant mais porte à réflexion.

« Etre amoureux de toi, c’est encore mieux que de l’être pour la première fois. C’est comme si c’était la première, la dernière et l’unique fois en même temps. »

Pour autant, il ne s’agit pas d’un livre « triste » à proprement parler. En tout cas, personnellement il ne m’a pas bouleversée. J’ai ressenti de la compassion, de l’envie, du suspens, mais pas vraiment de tristesse. Par contre, la fin m’a surprise et déçue en même temps. Je la trouve beaucoup trop abrupte, elle m’a laissé avec des tas de question. J’aurais vraiment aimé que l’auteure aille plus loin.

J’attribue  la note de 15/20 à Everything, everything. .J’aurais aimé le sentir un peu plus bousculée par ce livre, mais c’est une très belle découverte. 

Publicités

2 thoughts on “Everything, everything de Nicola Yoon”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s