Jeunesse/Young adult

Coup de coeur: Quatre filles et un jean, tome 1 d’Ann Bashares

Attention, coup de cœur! 

Mon Résumé:

Tibby, Carmen, Bridget et Lena sont inséparables depuis leur plus jeune âge. Seulement, arrive le premier été qu’elles ne passeront pas ensemble. Afin de rester « connectée », elles décident d’utiliser un jean et de se l’envoyer les unes aux autres durant les vacances. Ce jean, elles le jugent « magique », car il leur procure une confiance en elles absolue. C’est avec lui, que tour à tour elle vivront des aventures, belles ou moins belles et qu’elle franchiront les grandes étapes de l’adolescence.

J’ai dévoré ce premier tome en seulement quelques heures. Il faut dire que l’écriture est simple sans être simpliste, et que le tout se lit très facilement. Mais surtout, l’histoire des quatre adolescentes est rapidement addictive! Je m’étais acheté l’intégral d’occasion car je n’étais pas sûr d’aimer. Le fait que cette saga soit sortie il y a longtemps déjà et qu’il s’agisse d’une histoire pour ado me laissais sceptique. Mais étant donné que j’en avais entendu beaucoup de bien, je me suis lancée. Résultat: un coup de cœur aussi intense inattendu.

Le coup de maître d’Ann Bashares: Donner vie à quatre adolescentes toutes différentes les unes des autres, uniques, avec un environnement et des aspirations propres à chacune et pourtant toutes aussi attachantes. En tournant la page de ce premier tome, j’ai été incapable de définir quel était le personnage qui m’avait le plus marqué.  Mais ce que j’ai surtout apprécié, que dis-je, adoré dans ce premier volet, c’est de m’être retrouvée dans chacune d’elles. Tibby, Bridget, Carmen, Lena… Leurs mésaventures me rappelaient les miennes, leurs relations avec leurs proches, leurs familles…  J’imagine que lire cette histoire en étant ado devait être une belle aventure littéraire.

Je m’attendais à l’histoire légère, voire trop légère, de quatre ados inséparables qui piaillent shopping et garçons. Grosse erreur, sous ses apparences futiles, ce livre recèle des vagues d’émotions, de sujets touchants, réels, qui nous parlent à tous. Le parcours de chacune des filles est imprégné de tout ce qui nous bouleverse à 15, 16, 17 ans…  L’histoire de Carmen avec son père m’a particulièrement bouleversée ainsi que celle de Tibby.

J’ai trouvé cette idée de jean « magique » particulièrement bien trouvée. Ce lien qui unit les filles et leur donne du courage, qui représente finalement chacune d’elles. A travers ce symbole, Ann Bashares véhicule de belles valeurs. Plus que tout l’amitié qui lit les quatre protagonistes est très belle et la fidélité qu’elles se portent l’une à l’autres à faire pâlir d’envie.

Bref, je recommande et ce, à tout âge contrairement à ce que je pensais avant d’ouvrir ce premier tome. Je note ce livre 18/20. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s