(Auto)biographies/Inspirants, A paraître, BD's, Bien-être au naturel, Blabla livresque, Challenge "Back to school", Challenge 1900-2000, Challenge perso', Challenges littéraires, Classiques, Développement personnel et spiritualité, DIY, Du bla-bla, Ecologie, Fantastique/fantasy, Good vibes du mois, In my mailbox, Jeunesse/Young adult, La challenge de la licorne, La coupe des 4 maisons, Le challenge des 500 livres, Lectures du mois, Les irréguliers de Baker Street, Les pensées de Jade, Lyon city, Make up, Mes chroniques littéraires, Mes favoris, Nature, Non classé, Reading, Recettes salées, Recettes spéciales évènements, Recettes sucrées, Romances, Thrillers/Policiers, Ultime challenge young adult

Déménagement du blog!

Hello! Le blog déménage! Retrouvez-moi ICI, je vous parle beauté au naturelle, lectures, écologie, tout ça tout ça!

Publicités
Blabla livresque, Du bla-bla

Les 7 livres que je vous conseille de lire en 2017!

Noël approche, et avec lui la nouvelle année pointe le bout de son nez. Eh oui, 2017 arrive avec son lot de nouvelles lectures à découvrir! Parce que j’ai eu plusieurs coups de cœur cette année, je vous dresse dans cet article la liste des 7 livres que je vous conseille de lire, tous genres confondus! Cliquez sur les liens pour lire mon avis détaillé sur les livres!

  1. Nos étoiles contraires de John Green. 

nos.etoiles.contraires

Lire la suite « Les 7 livres que je vous conseille de lire en 2017! »

Blabla livresque, Du bla-bla

Ces classiques que j’aimerais lire (ou relire).

DSC01240

Quand j’étais à l’école (j’entends par là collège et lycée), les livres que l’on nous donnait à lire était souvent des classiques. Pour ne rien arranger, j’ai eu l’idée d’aller en série littéraire, alors je vous laisse imaginer le nombre de classiques que l’on nous a demandé d’absorber. Autant vous dire qu’à l’époque, j’en étais dégoûtée et que j’ai lu très peu des bouquins imposés. Voilà le problème, à mon sens: à l’adolescence, se voir imposer quelque chose n’est pas réjouissant. Si de plus il s’agit d’un classique, à l’allure barbante et pour peu qu’il soit agrémenté de vieux français, alors c’est peine perdu. A mon avis il serait plus utile de laisser les élèves choisir. Ils iraient d’eux-même et alors la notion d’imposition n’est plus là. Chacun lira un texte différent, la découverte sera donc plus grande pour toute la classe. Enfin passons! Malgré mes réticences lorsque j’étais en classe, aujourd’hui j’ai envie de lire ou relire certains classiques, qui m’ont marqué ou qui m’intriguent.

La peste d’Albert Camus

Résumé: – Naturellement, vous savez ce que c’est, Rieux?
– J’attends le résultat des analyses.
– Moi, je le sais. Et je n’ai pas besoin d’analyses. J’ai fait une partie de ma carrière en Chine, et j’ai vu quelques cas à Paris, il y a une vingtaine d’années. Seulement, on n’a pas osé leur donner un nom, sur le moment… Et puis, comme disait un confrère : « C’est impossible, tout le monde sait qu’elle a disparu de l’Occident. » Oui, tout le monde le savait, sauf les morts. Allons, Rieux, vous savez aussi bien que moi ce que c’est…
– Oui, Castel, dit-il, c’est à peine croyable. Mais il semble bien que ce soit la peste.

Les chaises d’Eugène Ionesco

Résumé: Dans cette pièce, Poirot-Delpech voyait en 1961  » la plus accomplie des tragédies modernes « .
La troisième pièce d’Ionesco, créée en 1952, reprise en 1956, connaît maintenant un succès qui ne se dément pas. Le sujet des Chaises est, nous dit l’auteur,  » le vide ontologique  » : mais c’est aussi un drame personnel, le miroir d’une conscience. On y retrouve la nostalgie de l’enfance, le sentiment de culpabilité, l’horreur de la vieillesse et de la mort. C’est encore une comédie qui, bien souvent, excite le rire par ses clowneries, ses calembours, ses parodies, ses pirouettes.
C’est un ballet : celui des chaises amoncelées dans le mouvement accéléré d’un tourbillon fantastique, et qui demeurent vides. Les vieux font semblant de recevoir une foule d’invités, jusqu’à ce qu’un seul personnage apparaisse enfin sur la scène : hallucination ? vérité du Théâtre ? L’orateur tant attendu est sourd et muet, et la scène demeure vide, encombrée de chaises.

Les confessions de Jean-Jacques Rousseau

Résumé: Rousseau entame l’écriture de l’œuvre « Les Confessions », qui forment ses mémoires suite à l’invitation de son éditeur Rey. Il se lance dans l’écriture des Confessions en 1763, se sentant traqué de toutes parts. En effet, les éléments suivants marquent la période précédent la rédaction de l’ouvrage « Les Confessions » : – en 1762, Paris condamne l’Émile à être brûlé, aussitôt imité par la république de Genève et la Hollande. Cette décision le force à s’exiler à Môtiers-Travers, dans la principauté de Neuchâtel. – En 1764, sa querelle avec Voltaire s’envenime avec le « Sentiment des citoyens » où Voltaire dénonce l’abandon des quatre enfants de Rousseau. Cette dernière accusation précipite fortement l’écriture des Confessions en 1765.

Notre-Dame de Paris de Victor Hugo

Résumé: En 1831, Victor Hugo réinvente le Moyen Âge et élève un monument littéraire aussi durable que l’œuvre de pierre qui l’a inspiré. Sous la silhouette noire et colossale de la cathédrale fourmille le Paris en haillons des truands de la Cour des Miracles. Image de grâce et de pureté surgie de ce cauchemar, la bohémienne Esméralda danse pour le capitaine Phoebus et ensorcelle le tendre et difforme Quasimodo, sonneur de cloches de son état. Pour elle, consumé d’amour, l’archidiacre magicien Claude Frollo court à la damnation.
De cette épopée hallucinée, ces monstres et ces figures s’échappent pour franchir les siècles, archétypes de notre mythologie nationale, de notre art et de notre Histoire.

Le petit prince d’Antoine de Saint Exupéry

Résumé: J’ai ainsi vécu seul, sans personne avec qui parler véritablement, jusqu’à une panne dans le désert du Sahara, il y a six ans. Quelque chose s’était cassé dans mon moteur. Et comme je n’avais avec moi ni mécanicien, ni passagers, je me préparai à essayer de réussir, tout seul, une réparation difficile. C’était pour moi une question de vie ou de mort. J’avais à peine de l’eau à boire pour huit jours. Le premier soir je me suis donc endormi sur le sable à mille milles de toute terre habitée. J’étais bien plus isolé qu’un naufragé sur un radeau au milieu de l’océan. Alors vous imaginez ma surprise, au lever du jour, quand une drôle de petite voix m’a réveillé. Elle disait : …  » S’il vous plaît… dessine-moi un mouton !  »
– Hein!
– Dessine-moi un mouton…
J’ai sauté sur mes pieds comme si j’avais été frappé par la foudre. J’ai bien frotté mes yeux. J’ai bien regardé. Et j’ai vu un petit bonhomme tout à fait extraordinaire qui me considérait gravement.

Orgueil et préjugés de Jane Austen

Résumé: Orgueil et préjugés est le plus connu des six romans achevés de Jane Austen. Son histoire, sa question, est en apparence celle d’un mariage: l’héroïne, la vive et ironique Elizabeth Bennett qui n’est pas riche, aimera-t-elle le héros, le riche et orgueilleux Darcy ? Si oui, en sera-t-elle aimée ? Si oui encore, l’épousera-t-elle ? Mais il apparaît clairement qu’il n’y a en fait qu’un héros qui est l’héroïne, et que c’est par elle, en elle et pour elle que tout se passe.

Peter Pan de James Matthew Barrie

Résumé: Peter Pan enlève Wendy et ses frères. Il les conduit au Pays Imaginaire où il règne en maître sur les enfants abandonnés. La lutte contre le Capitaine Crochet est sans merci. La jalousie de la fée Clochette est sans pitié pour Wendy… Et le dévouement de Wendy pour les enfants sans mère est sans limite.

Les hauts de hurlevent d’Emily Brontë

Résumé: Lorsque Mr Earnshaw ramène d’un voyage un enfant abandonné, Heathcliff, les réactions de ses enfants évoquent les orages qui s’abattent sur le domaine des Hauts du Hurlevent. Le fils Hindley n’accepte pas cet enfant sombre et lui fait vivre un enfer. La fille, Catherine, se lie très vite à lui, d’un amour insaisissable et fusionnel. Tous trois grandissent, dans cet amas de sentiments aussi forts qu’opposés. Heathcliff devient un homme sans scrupule, qui jure de se venger des deux hommes ayant empêché le déploiement de son amour: Hindley, le frère ennemi, et Edgar, le mari de Catherine. La destruction de ces deux familles et de leurs descendances constitue alors son seul objectif. Dans les paysages sauvages et immuables des landes du Yorkshire, les déchirements sont nombreux, et cohabitent dans une passion extrême et des tourments destructeurs…

L’odyssée d’Homère

Résumé: Le roman raconte l’histoire d’Ulysse qui, il y a plusieurs années déjà, était parti à la guerre de Troie. Maintenant, prisonnier de Calypso, le temps est venu pour lui de partir et de retourner à Ithaque, aidé de la déesse Athéna. Il rencontrera de nombreux obstacles (les sirènes, Circé la sorcière, le Cyclope, etc.) Quand il arrive enfin à Ithaque, il retrouve son fils Télémaque, mais une nouvelle épreuve survient. Il doit libérer son royaume des prétendants malveillants afin de retrouver sa chère Pénélope.

-Les liaisons dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos

Résumé: Au petit jeu du libertinage, l’adorable Valmont et la délicieuse Madame de Merteuil se livrent à une compétition amicale et néanmoins acharnée: c’est à celui qui aura le plus de succès galants, et le moins de scrupules. Peu importent les sentiments, seule la jouissance compte. Les conquêtes se succèdent de part et d’autre, jusqu’à ce que Valmont rencontre la vertu incarnée : la présidente de Tourvel. Elle est belle, douce, mariée et chaste : en un mot, intouchable. Voilà une proie de choix pour Valmont: saura-t-il relever ce défi sans tomber dans les pièges de l’amour ? De lettre en lettre, les héros dévoilent leurs aventures, échangent leurs impressions et nous entraînent dans un tourbillon de plaisirs qui semble n’avoir pas de fin.

-Gatsby le Magnifique de Francis Scott Fitzgerald

Résumé: Dans le Long Island des années vingt, la fête est bruyante et la boisson abondante. Surtout chez Jay Gatsby. Aventurier au passé obscur, artiste remarquable par sa capacité à se créer un personnage de toute pièce, Gatsby, figure solaire par son rayonnement, lunaire par le mystère qu’il génère, est réputé pour les soirées qu’il donne dans sa somptueuse propriété. L’opulence, de même que la superficialité des conversations et des relations humaines, semblent ne pas y avoir de limites. C’est pourquoi l’illusion ne peut être qu’éphémère.  Parmi les invités de cet hôte étrange se trouve Nick Carraway, observateur lucide qui seul parvient à déceler une certaine grandeur chez Gatsby, incarnation de multiples promesses avortées.

-Roméo et Juliette de William Shakespeare 

Résumé: L’action se passe à Vérone et met en scène deux grandes familles ennemies, les Montaigu et les Capulet. À un bal masqué donné par les Capulet, Roméo, un Montaigu, tombe follement amoureux de Juliette, une Capulet promise en mariage au comte Paris, un jeune noble. Il la retrouve à la nuit tombée, sous son balcon, pour lui déclarer son amour. Éperdument amoureux, ils demandent le lendemain au frère Laurent de les marier. Mais leur bonheur sera bref…

-Moby Dick d’Herman Melville

Résumé: Avec Moby Dick, Melville a donné naissance à un livre-culte et inscrit dans la mémoire des hommes un nouveau mythe : celui de la baleine blanche. Fort de son expérience de marin, qui a nourri ses romans précédents et lui a assuré le succès, l’écrivain américain, alors en pleine maturité, raconte la folle quête du capitaine Achab et sa dernière rencontre avec le grand cachalot. Véritable encyclopédie de la mer, nouvelle Bible aux accents prophétiques, parabole chargée de thèmes universels, Moby Dick n’en reste pas moins construit avec une savante maîtrise, maintenant un suspense lent, qui s’accélère peu à peu jusqu’à l’apocalypse finale. L’écriture de Melville, infiniment libre et audacieuse, tour à tour balancée, puis hachée au rythme des houles, des vents et des passions humaines, est d’une richesse exceptionnelle. Il faut remonter à Shakespeare pour trouver l’exemple d’une langue aussi inventive, d’une poésie aussi grandiose.

 Et vous, quel est votre regard sur les classiques? Quels sont vos favoris? 

DSC01237

Rendez-vous sur Hellocoton !